Accueil > Blog > Nicolas DESGRANGES nous explique comment vendre à des étrangers
06 oct. 2014

Nicolas DESGRANGES nous explique comment vendre à des étrangers

IMMO SQUARE présente Nicolas Desgranges, responsable de développement, Québec-Invest "Comment vendre à des étrangers ?"

Retrouvez la présentation utilisée lors de la conférene ici 

Comment présenter le Québec comme opportunité d’investissement aux investisseurs francophones ? Comment faciliter les démarches pour l’investisseur étranger?"Donc nous aujourd’hui notre mission c’est aider nos clients à investir au Québec parce qu’il y a une proximité de la langue et au niveau juridique intéressante avec le même niveau de sécurité et de services d’accompagnement que ce qu’on fait déjà en France, en Espagne et aux États-Unis. Comment vendre à des étrangers ? En premier on informe nos clients, c’est un peu l’éducation. La création de contenu.. Aujourd’hui tout est au niveau du contenu donc on créé des articles, on parle aux communautés avec des newsletters, on organise des cas pratiques, on parle d’investissement immobilier, on parle de reventes à 5 ans, 10 ans, 15 ans, on parle de différentes particularités au niveau fiscalités qui seraient différentes avec le pays d’origine. Après on les conseille, on étudie leur situation. On leur dit voilà: on vous conseillerait de diversifier à 10%, dans tel pays à 20%, vous avez une marge de crédit que vous pouvez utiliser.Après on les accompagne. Donc l’accompagnement est notre point fort aujourd’hui. Donc un jour si vous voulez faire venir des étrangers. C’est le point de contact unique, un savoir-faire multiple. Donc j’explique.. Ils ont un interlocuteur sur qui ils gueulent quand ils sont pas contents, nous ils nous tapent toujours dessus quand ils sont pas contents, par contre nous on les met en relation avec les savoirs-faire des courtiers. Ils ont peur, ils ne savent pas comment se débrouiller, ils ont peur de se faire arnaquer, nous on a les bonnes personnes, on se met tous ensemble autour d’une table par vidéo conférence ou système classique et on est votre point de contact. Pour faire ça, il faut des partenaires donc les partenaires… le notaire en France (nous), les fiscalistes qui sont une spécialité franco-québecoise donc les gens qui ont entrepris ici, les courtiers immobiliers, les cabinets de gestion locative car en général nos investisseurs sont souvent ces gens qui ne se déplacent pas donc ils veulent investir au Québec parce que c’est en français, leurs enfants font leurs études, parce qu’ils ont envie de diversifier leur patrimoine mais ils ne vont pas forcément se déplacer et vont surtout pas se gérer, donc il nous faut des cabinets de gestion locative. Après il y a banques et financement. Il nous faut des banques, on cherche aujourd’hui une banque qui a un rapport avec le marché français, qui soit capable de baisser un petit peu la marge d’apports et de la descendre en-dessous de 30%. Et bien sûr les assurances. Après nous avons des partenaires pour le neuf comme les promoteurs et constructeurs et bien sûr pour l’ancien les entrepreneurs en bâtiment.Donc les outils… Ce qui a été dit tout à l’heure, pour vendre aux étrangers il faut leur parler leur langue, il faut leur mettre du contenu à disposition, il faut absolument aller les chercher, il y a peu de chance qu’ils viennent sachant qu’il a déjà des tonnes de marchés qui vont à leur conquête donc c’est à nous d’aller à leur conquête et on va a leur conquête avec des méthodes qui sont un petit peu à nous.. On réalise des vidéo-conférences avec des outils comme vidéo-connect que j’aime beaucoup, qui est très fiable. On organise des événements avec d’autres partenaires agences immobilières par exemple à Paris ou des clubs privés d’investisseurs. Aujourd’hui les réseaux sociaux comme LinkedIn on des clubs d’investisseurs qui sont intéressants donc on a un lieu dédié qui est maintenant à Paris, on a une agence qui est spécialisée là-dedans, on est en train de les former pour avoir un point de contact très unique. Ce qu’on va mettre c’est des événements pour venir les pousser à venir regarder l’opportunité au Québec. On est pas dans une logique agressive à dire voilà une affiche ça coûte 400 000, non. On est dans logique, où on leur dit « Venez voir on fait une conférence avec des experts qui vous présentent l’opportunité au Québec dans un cadre d’investissement immobilier. » >Pour aller chercher des étrangers sur un marché, il faut une démarche pro-active, il faut aller vers eux avec le bon message et du contenu qui soit accessible. Quand je dis accessible c’est qu’il soit dans leur langue si possible, avec des mots qu’ils vont comprendre, on limite les abréviations. Il faut leur proposer une offre complète pour les rassurer, qu’ils soient encadrés et il leur faut un point de contact unique parce que c’est beaucoup plus simple et ça leur fait encore une personne sur qui crier quand ils sont pas contents. Québec Invest, au plaisir de vous rencontre et de partager des moments d’information avec vous."

Partager

Infolettre

26 mar. 2019
Comment lancer un nouveau produit sur le marché?
Lancer un nouveau produit sur le marché est souvent source de risques ou de stress. Afin d'optimiser le lancement, certains écueils sont à éviter. On vous en dit plus dans cet article.
11 mar. 2019
Courtiers immobiliers : Gagnez du temps avec votre communication!
Vous faire connaitre nécessite de soigner votre communication ! Avoir un site web fait parti des pré-requis indispensables.
16 nov. 2018
Pourquoi je devrais soigner mon image digitale?
Etre présent sur le web est devenu capital aujourd'hui afin de communiquer. Dans le secteur immobilier, soigner son image digitale est plus important que dans d'autres domaines, on vous explique po...